Christelle Peyron

« Le cerveau est une machine extraordinaire d’une extrême complexité. Etudier le fonctionnement du cerveau requiert du temps, des outils toujours plus innovants et sophistiqués mais aussi une masse critique humaine suffisante pour pouvoir mener à bien un projet. Une des grandes difficultés que nous rencontrons est le financement de doctorants et de post-doctorants sur des temps suffisamment longs. Une bourse de thèse aujourd’hui est financée pour 3 ans seulement alors qu’en neurosciences les travaux de thèses nécessitent très souvent 4 années de recherche. Je souhaiterai que nos étudiants puissent avoir accès plus facilement au financement d’une 4ième année de thèse et que nous puissions obtenir des contrats pour post-doctorants d’un minimum de deux ans. »
 
 
► Découvrir le projet de Christelle Peyron sur la narcolepsie, financé par la FRC

Christelle Peyron

Lauréate de l’AP FRC 2016 sur le sommeil

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
Moi Mon Cerveau