Jean-Marie LAURENT

Je souhaite que la FRC poursuive le développement de sa notoriété, en sensibilisant le plus grand nombre à la nécessité d’encourager et soutenir le travail des chercheurs en neurosciences et  des neurologues français.

La décennie à venir doit être celle du cerveau. Parce que la recherche sur le cerveau est la clef de notre futur et qu’il est impératif d’assurer au plus tôt le mieux-être de millions de patients et familles actuellement concernés.

Les maladies du cerveau sont en augmentation constante et elles sont graves, violentes et dramatiques. Les maladies neurologiques et psychiatriques sont un fléau social, leur coût est énorme pour les malades, leur famille  et la société.

Comprendre le cerveau et ses dysfonctionnements est donc un défi majeur mais les moyens financiers alloués à la recherche sur le cerveau sont nettement insuffisants.

C’est l’objectif et la mission de la FRC, elle doit donner les moyens de parvenir à cette connaissance du cerveau en fédérant toutes les Associations concernées et en mobilisant tous les acteurs et les moyens pour aboutir à un meilleur financement de l’excellence de la recherche dans toute la France.

Jean-Marie LAURENT

Jean Marie Laurent

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
Moi Mon Cerveau