Du raisin 2 fois par jour pendant 6 mois pour protéger notre cerveau du déclin cognitif !

Certaines études peuvent parfois nous amener à des conclusions plutôt surprenantes. C’est le cas de celle menée par le Département de Pharmacologie Moléculaire et Médicale de l’Université de Californie.

 

Une dizaine de patients atteints d’un léger déclin métabolique dans les zones du cerveau associées à la maladie d’Alzheimer, ont complété leur alimentation soit par une poudre de raisin équivalente à deux tasses un quart par jour de raisin, soit par un placebo. Après six mois de traitement, un PET scan (Tomographie par Émission de Positrons) a permis d’évaluer les changements dans le métabolisme cérébral de chaque patient. Le groupe traité a montré un métabolisme renforcé particulièrement dans les zones touchées par le déclin cognitif, alors que le groupe témoin, ayant pris le placebo, n’a révélé aucune amélioration du métabolisme cérébral mais au contraire les premiers signes de la maladie d’Alzheimer.

 

En fait, la peau des raisins contient une forte concentration de resvératrol, un polyphénol qui agit sur l’organisme comme un agent préventif des maladies cardiovasculaires ou de certains cancers. Les chercheurs de l’ Inserm ont d’ailleurs démontré depuis longtemps son rôle important au niveau de l’inflammation. Les effets neuroprotecteurs du resvératrol sont aussi démontrés sur l’hippocampe et sur toutes les cellules neuronales. Son rôle dans l’élimination des protéines neurotoxiques liées à la maladie d’Alzheimer est aussi connu. L’étude pilote, dont nous parlons aujourd’hui, a pour intérêt de démontrer que l’alimentation complémentée en raisin joue un rôle préventif contre la maladie d’Alzheimer et empêche le déclin cognitif.

_

Source : « Examining the impact of grape consumption on brain metabolism and cognitive function in patients with mild decline in cognition: A double-blinded placebo controlled pilot study. » Lee J, Torosyan N, Silverman DH. Experimental Gerontology Volume 87, Part A, January 2017, Pages 121–128

Rédaction : Nathalie Sellier

Publication : L’équipe FRC
_____

Pour recevoir les actualités de la recherche, inscrivez-vous à notre newsletter :

SOUTENEZ LES CHERCHEURS

Pour que la recherche sur les dysfonctionnements du cerveau progresse, vos dons sont indispensables.

► Faire un don

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter