Les bienfaits du chant pour nourrir son cerveau - Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC)

Les bienfaits du chant pour nourrir son cerveau

Depuis la nuit des temps, le Chant occupe une place importante dans la vie de l’Homme, notamment dans ses dimensions psychosociales, émotionnelles et affectives. Avant notre ère, déjà Aristote (384 avant J.C) évoquait la Voix comme étant « le reflet de notre Être et de nos émotions ». Un propos éclairant pour signifier notre singularité et notre présence au Monde !

 

Chant et Musicothérapie

Chanter est une activité extraordinaire, sans artifice et accessible à chacun d’entre nous. Elle a la vertu de procurer un immense plaisir à dimension plurielle. En groupe ou en chorale, cette « mise en voix » donne naissance à une vibration collective intéressante qui favorise la sécrétion d’endorphines et donc de surcroit un partage collectif du bien-être du Cerveau déchargé des effets des hormones de stress.

L’expression vocale, la mise en voix et le chant nous invitent à revisiter la définition de la Musicothérapie qui est l’utilisation intentionnelle et adaptée à des projets thérapeutiques des composants de la Musique : la pulsation et le rythme, la mélodie et l’harmonie, les timbres et les styles musicaux, etc.

Le chant choral, entre autres vertus, permet de développer et de maintenir l’ensemble de nos fonctions cognitives en éveil. C’est un loisir très complet pour le Cerveau comme nous l’explique Pierre Lemarquis, neurologue et auteur de « Sérénade pour un cerveau musicien ». (Editions Odile Jacob, 2009).

 

Les effets de la musicothérapie sur le cerveau

« Outil » privilégié en Musicothérapie, le chant fait appel au Corps et à sa dimension verticale, à la gestion du Souffle et des respirations, à son positionnement dans l’espace et au sein d’un groupe quand il s’agit d’un ensemble vocal. Chanter ensemble est une expérience à vivre comme une chance, une véritable possibilité d’être immergé dans une somme de vibrations sonores aux effets bienfaisants. Le neurologue Oliver Sacks dans son livre Musicophilia (Editions du Seuil, oct. 2007) évoque le véritable « feu d’artifice cérébral » que provoque l’audition musicale : elle stimule toutes les aires cérébrales en fonction de la réceptivité du sujet. Déjà, ici, nous pouvons imaginer les effets du côté du vivant que peut induire la dynamique du « jouer/chanter ensemble ». Nous pouvons déjà percevoir que chanter en Chœur est un excellent remède pour se maintenir en équilibre, en forme et en Santé tant physique que psychique.

 

Les bienfaits de la musique et du chant en psychiatrie

En psychiatrie, de nombreuses observations cliniques issues de compte-rendu de séances de Musicothérapie dite Active (une technique qui invite à « faire du sonore », du vocal et du musical ensemble) témoignent des bienfaits de la musique et du chant sur les symptômes dépressifs, notamment sur la coloration de l’humeur, sur le vécu de l’angoisse et de l’anxiété, sur la mobilisation afin de sortir de l’apragmatisme et de l’anhédonie, etc. Musicothérapie et pratique vocale ou du chant sont d’excellents outils et prétextes pour une meilleure gestion du Souffle et des respirations, pour agir sur les mécanismes du Stress-angoisse-anxiété, pour davantage de bien-être et de relaxation active, pour inviter à des Ailleurs ressourçant et sortir de la pensée obsédante ou des ruminations psychiques.

Chanter impose de l’attention et de la concentration, faire l’effort de s’ouvrir aux autres dans ce moment privilégié où le chant favorise la dynamique psychosociale, le partage de vibrations sonores ensemble : « je me sens exister parmi et avec les autres… ». Pratiquer le chant ensemble nourrit le sentiment d’appartenance à un groupe et brise un instant la solitude de l’être. Chanter nourrit l’esprit et comble ces sensations de vide souvent ressenties par des patients en proie à des troubles psychiques.

Développer la dimension psychosociale et favoriser le lien peuvent être des indications pour la Musicothérapie avec le travail à partir du chant en psychiatrie.

 

Les bienfaits de la musique et du chant en neurologie

En neurologie, les bienfaits de la musique sont nombreux dans la prise en charge de troubles neurodégénératifs comme les démences, la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson, etc. L’intérêt de la Musique pour cette discipline médicale a donné naissance à une spécialité : La Neuromusicothérapie ou NMT (The Academy of Neurologic Therapy. In Memory of Robert F. Unkefer).

Le chant et la danse ou encore le travail psychocorporel sont d’excellentes indications en Musicothérapie pour des personnes atteintes de troubles neurologiques. Les techniques psychomusicales interviennent comme véritable stimulant pour insuffler des énergies positives et du vivant.

Pourrions-nous résumer les bienfaits du Chant et ses effets sur le Cerveau ?

Tout le monde s’accorde pour reconnaitre que chanter stimule la joie de vivre, donc le Vivant auquel s’associent « des effets de surcroit » liés au phénomène Plaisir et mobilisation des Energies.

 

Les effets du chant sur le plan biologique

Sur le plan biologique, nous retiendrons que chanter fait baisser le taux de Cortisol qui est l’hormone du stress, que le plaisir influence les hormones dites du plaisir telle que la Dopamine (hormone de la réussite et de la récompense), l’Ocytocine (hormone du lien, de la confiance et de l’amour), les Endorphines (hormones anti-douleur) et la Sérotonine (hormone du respect et de la prédominance sociale).

L’oxygénation de tout le Corps, permettant de nourrir et ainsi de booster les cellules, est très certainement une des indications du Chant.

 

Pour terminer notre propos, nous avons réalisé ce schéma qui synthétise brièvement les principaux bienfaits du chant que nous pourrions retenir :

 

Le Chant demeure un don universel, un véritable témoin vivant de l’existence humaine et de la succession de nos époques. Chanter sera toujours en lien avec célébrer le Vivant !

 

Rédaction : : Jean-François Labit – Musicothérapeute clinicien et Formateur – Directeur de Blue note Concept et des Ateliers de la Note Bleue, Directeur artistique de la Collection Musique et Thérapie (www.lanauze.com/36-collection-musicotherapie), Président du Réseau Pluriprofessionnel Euterpe 12 : Musiques et Soins sans frontière en Aveyron (www.euterpe12.org).

Photographie @ Pixabay

Le chant en médecine

En Musicothérapie, le chant est utilisé dans de très nombreuses indications venant des disciplines médicales comme la neurologie et la psychiatrie, la psychogériatrie, la gynéco-obstétrique, l’oncologie et la cancérologie, les consultations anti-douleur, etc.

Nos sens et le cerveau

Entendre un bruit bizarre, voir la couleur rouge, toucher une surface rugueuse, goûter un gâteau, sentir une odeur agréable… Nos cinq sens donnent des informations au cerveau sur le monde qui nous entoure. Mais comment fonctionnent-ils pour produire nos différentes perceptions ?

> En savoir plus

Dans le cerveau des Jazzmen

La capacité des jazzmen à enchaîner des phrases musicales mélodieuses est souvent épatante et un brin mystérieuse. Comment arrivent-ils à improviser avec une telle dextérité ?

> En savoir plus

Partager cet article

Sur le même thème

Connaître et comprendre le cerveau

Dans le cerveau des jazzmen

| /
Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org