Philippe Kahane

Les maladies du cerveau représentent un fardeau socio-économique considérable en Europe, affectant plus de 100 millions d’individus. Qu’il s’agisse de maladies dégénératives, vasculaires, inflammatoires ou développementales, ces maladies sont graves, parfois incurables, souvent stigmatisantes, et toujours invalidantes. Elles impactent en proportion variable tous les domaines qui nous permettent de vivre normalement, comme nos comportements moteurs, nos expériences sensorielles, notre sommeil, nos pensées, notre langage, ou nos émotions.

Comprendre et mieux traiter ces maladies implique d’accroître nos connaissance sur le fonctionnement du cerveau afin de mieux en apprécier ses dysfonctions. Cela suppose  la mise en commun de compétences cliniques et de recherche dans ce domaine, selon une approche dite transversale tenant compte: i) des chevauchements qui existent entres les différentes maladies neurologiques et psychiatriques (approche trans-nosographique), ii) de la nécessaire multidisciplinarité de leur prise en charge, de la cellule à l’homme (approche translationnelle); iii) et du recours à des outils et développements technologiques variés dans le domaine de la biologie, de la génétique, de l’électrophysiologie et de l’imagerie (approche trans-totalitaire).

La Fédération pour la Recherche sur le Cerveau s’inscrit résolument dans cette démarche où toutes ces maladies cérébrales sont vues comme un tout. Le partenariat avec plusieurs Associations et Fondations impliquées dans des domaines plus spécifiques permet de renforcer les liens nécessaires pour lutter efficacement contre l’ensemble de ces maladies. La FRC vise ainsi à soutenir des projets innovants, transversaux et fédérateurs qui feront avancer nos connaissances sur le cerveau normal et pathologique. Elle s’appuie pour cela sur un Conseil Scientifique fait de chercheurs et cliniciens d’horizons variés, réputés dans leurs domaines, et dont la complémentarité des expertises permet de ne privilégier aucune pathologie. L’intérêt commun est celui du cerveau, de son fonctionnement, de ses dysfonctions, et de sa réparation.

Philippe Kahane

Philippe Kahane

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org