Le régime cétogène : efficace en cas d’épilepsie supra-réfractaire   - Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC)

Le régime cétogène : efficace en cas d’épilepsie supra-réfractaire  

Un régime très riche en matières grasses et très pauvre en glucides (régime cétogène) permet à l’organisme de modifier son métabolisme sans pour autant ressentir la faim.

 

Le métabolisme des graisses est accéléré et produit des cétones. Les cétones fournissent au cerveau l’énergie dont il a besoin en l’absence de sucre. Dans les cellules cérébrales, la combustion des cétones dans les mitochondries s’avère extrêmement efficace et permet aux cellules cérébrales d’être performantes. Déjà chez des enfants épileptiques, ce régime associé au jeûne a montré son efficacité en diminuant le nombre de crises d’épilepsie de 50 à 99 %. Malheureusement des troubles de l’appétit lié au jeûne étaient apparus chez ces enfants.

Le régime cétogène a été étudié récemment à l’université médicale John Hopkins de Baltimore (Maryland, US) chez des patients épileptiques sévères résistants aux antiépileptiques. Lors de la crise épileptique prolongée, l’équipe médicale n’a d’autre choix que de plonger médicalement le patient dans le coma afin de le préserver des lésions cérébrales et organiques. Hors, sur 15 patients âgés de 18 à 82 ans et souffrant d’épilepsie super-réfractaire, 8 patients ont récupéré totalement après un coma artificiel durant lequel l’alimentation était ingérée par voie entérale (par le tube digestif) et uniquement basée sur le régime cétogène. L’alimentation liquide était composée de 4 grammes de lipides pour 1 gramme de glucides et 1 gramme de protéines et a été donnée pendant les 72 heures de coma. Les patients progressivement réveillés, sans crise récurrente, ont continué quelques jours ce régime. Suivant les cas, des antiépileptiques ont été prescrits en plus du régime cétogène, puis les patients sont passés au régime Atkins (les glucides sont totalement exclus de l’alimentation durant une à deux semaines, puis réintroduis progressivement), plus facile à suivre. D’autres recherches seront nécessaires pour adopter et adapter le régime cétogène dans le traitement de l‘épilepsie supra-réfractaire.

 

Rédaction : Nathalie Sellier

 

Sources :

«Intermittent fasting: A “new” historical strategy for controlling seizures?» L. Adam et al. Epilepsy research. 2013 May. 104(3)275-279 doi:  10.1016/j.eplepsyres.2012.10.011

«Dietary Prebiotics and Bioactive Milk Fractions Improve NREM Sleep, Enhance REM Sleep Rebound and Attenuate the Stress-Induced Decrease in Diurnal Temperature and Gut Microbial Alpha Diversity» Robert S. Thompson et al. Front. Behav. Neurosci., 10 January 2017 https://doi.org/10.3389/fnbeh.2016.00240

_____

Pour recevoir les actualités de la recherche, inscrivez-vous à notre newsletter :

SOUTENEZ LES CHERCHEURS

Pour que la recherche sur les dysfonctionnements du cerveau progresse, vos dons sont indispensables.

► Faire un don

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org