Un amplificateur pour optimiser l’enregistrement de l’activité neuronale dans le cerveau chez l’homme

Emmanuel BARBEAU et Leila REDDY- Centre de Recherche Cerveau & Cognition (CerCo) UMR 5549-Toulouse

Titre du projet : « Les corrélats neuronaux unitaires de l’activité épileptique et de la cognition enregistrés dans le cerveau humain »

Equipement financé grâce à l’opération Rotary-Espoir en Tête 2018 et sélectionné par le Conseil scientifique de la FRC : un Amplificateur Neuralynx ATLAS 256 canaux pour un montant de 190 450 €

 

Description du projet

Enregistrer l’activité de neurones unitaires chez l’homme entre dans le cadre d’investigations cliniques qui sont réalisées notamment chez certains patients épileptiques pharmaco-résistants. Des électrodes intracérébrales sont implantées chez ces patients préalablement à une opération neurochirurgicale afin de déterminer quelle est la zone source de l’épilepsie. Il est possible d’adjoindre aux électrodes régulièrement utilisées en clinique des microfilaments, voire d’autres dispositifs, pour enregistrer l’activité de neurones adjacents. Ceci offre la possibilité d’analyser des cellules qui peuvent être impliquées dans des activités cognitives.

 

Les équipes de recherche du CerCo ont débuté en 2015 un projet visant à enregistrer l’activité de neurones unitaires chez le patient épileptique. Les chercheurs ont à ce jour enregistré l’activité neuronale chez 17 patients à l’aide de l’équipement qu’ils ont à disposition, un amplificateur 64 canaux, acheté grâce à l’opération Rotary-Espoir en Tête 2012. Cependant, cet équipement n’est plus adapté à cause du niveau de bruit électro-magnétique résiduel qui nuit à la qualité des enregistrements. Actuellement, les chercheurs enregistrent en effet deux types de signaux (micro et macro) sur deux systèmes en parallèle, ce qui génère des interférences. L’acquisition d’un nouvel amplificateur plus performant permettra de les éliminer dans une configuration adaptée à l’enregistrement des deux types de signaux sur un seul et même système. Par ailleurs, grâce aux capacités accrues de ce nouveau système d’enregistrement, les chercheurs pourront étudier simultanément un plus grand nombre de neurones chez un même sujet. Cet avantage permettra de progresser plus vite dans les programmes de recherches en cours.

 

Le centre de recherche

Le nouvel équipement sera disponible pour des projets collaboratifs, y compris dans le cadre d’échanges internationaux. Plusieurs objectifs scientifiques d’intérêt à la fois fondamental et clinique pourront ainsi être poursuivis; notamment pour une meilleure connaissance de la signification des signaux électriques enregistrés lors de la crise épileptique, ou encore de la réalisation de performances cognitives dans des tests validés.

_

Crédit photo : © Inserm/Saoudi, Yasmina/Ballet, Sandrine

► Voir tous les projets financés en 2018 grâce à l’opération Rotary-Espoir en Tête

Pour recevoir les actualités de la recherche, inscrivez-vous à notre newsletter :


Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org