Un nouveau traitement pour la maladie d’Alzheimer ?

Le 22 octobre 2019, le laboratoire Biogen a annoncé qu’il allait déposer une demande d’autorisation auprès de la FDA (l’agence américaine des médicaments) pour un traitement contre la maladie d’Alzheimer. Bien que cette annonce redonne de l’espoir après l’arrêt de l’essai clinique en phase III en mars 2019, il faut rester vigilant.

 

En 2015, deux études cliniques avaient été lancées dans le but d’évaluer les effets d’un médicament, appelé Aducanumab*, sur la maladie d’Alzheimer. Les résultats intermédiaires n’ayant pas été probants, ces deux études ont été arrêtées en phase III. En effet, après une première analyse partielle des données, il avait été estimé que la probabilité d’aboutir à des résultats positifs était faible.

Mais Biogen vient de déclarer que l’analyse de nouvelles données démontre une efficacité de ce traitement pour une catégorie de patients. D’après ces résultats, l’Aducanumab réduirait de 23 % le déclin cognitif par rapport au placebo. Ces nouveaux résultats seraient entre autres dus à une modification du protocole et à une augmentation de la dose administrée aux patients.

Cependant, cette molécule n’a d’effet que sur les patients à un stade précoce de la maladie, ce potentiel traitement ne pourrait donc pas être prescrit à des patients à des stades plus avancés de la maladie. Par ailleurs, il faut rester prudent car la demande d’autorisation auprès de la FDA n’a pas encore été validée, et une validation de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) sera ensuite nécessaire pour une potentielle mise sur le marché en France.

* La molécule active est un anticorps monoclonal ciblant le peptide amyloïde bêta qui est mis en cause dans la maladie d’Alzheimer (ce peptide s’accumule et crée des plaques dans les tissus cérébraux des patients atteints d’Alzheimer). Cette molécule permettrait la diminution des plaques amyloïdes.

Quelles sont les différentes phases d'un essai clinique?

Essai clinique de phase 1 : Évaluation de la toxicité de la molécule. Cela correspond à la première utilisation d’une nouvelle molécule chez l’humain. Le test est effectué durant de courtes périodes.

Essai clinique de phase 2 : Mesure de l’efficacité de la molécule. Cette étape se déroule sur des durées plus longues. Elle permet d’étudier l’efficacité de la molécule et de déterminer la posologie adéquate.

Essai clinique de phase 3 : Comparaison de l’efficacité de la molécule par rapport à un médicament déjà présent sur le marché ou à un placebo. Cette étape permet aussi de mesurer le rapport bénéfice/risque. Cette étape est réalisée sur un grand nombre de patients. C’est après validation de cette étape qu’un médicament peut être commercialisé.

Essai clinique de phase 4 : Suivi après mise sur le marché du médicament. Cela permet entre autres d’étudier les effets secondaires indésirables et de faire un suivi à long terme.

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org