Imagerie en temps réel à haute résolution pour l’étude dynamique des processus neurodégénératifs - Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC)

Imagerie en temps réel à haute résolution pour l’étude dynamique des processus neurodégénératifs

Porteur de projet : Dr Anne BARON-VAN EVERCOOREN – Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), Paris

 

Projet sélectionné par le Conseil Scientifique de la FRC et financé grâce au Rotary « Espoir en Tête »

195 000 € attribués en 2014 pour l’acquisition d’un microscope confocal inversé de type «Spinning Disk»

 

Description du projet

L’objectif de ce projet est d’acquérir un système d’imagerie en temps réel à haute ­résolution qui sera mis à disposition des équipes du Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (CR -ICM), sur la Plate-forme d’Imagerie Cellulaire Pitié-Salpêtrière (PICPS). Ce centre de recherche est dédié à l’étude de diverses pathologies du système nerveux central et son but est notamment de promouvoir le développement de traitements thérapeutiques à partir des résultats obtenus par ses équipes de recherche.

La microscopie à fluorescence et la microscopie confocale ont fortement contribué à l’étude des mécanismes cellulaires impliqués dans diverses pathologies neurodégénératives. Cependant, ces techniques ne permettent pas de suivre les processus hautement dynamiques opérant dans les cellules, ce qui freine le développement de plusieurs projets du centre.

Plusieurs équipes du CR-ICM travaillent sur des projets touchant diverses maladies neurodégénératives et ont un intérêt commun pour l’imagerie en temps réel à haute résolution. Ils ont donc décidé de collaborer avec la PICPS pour acquérir un microscope confocal inversé de type « spinning disk ». Ce microscope permet une acquisition rapide des images, en temps réel, avec une haute résolution. Il contribuera ainsi à apporter des réponses aux problématiques de ces chercheurs.

Suite à l’acquisition de ce microscope, ces équipes prévoient également de collaborer pour développer un système permettant de générer rapidement des vecteurs d’expression de protéines couplées à des marqueurs fluorescents pour l’imagerie en temps réel, certains étant rendus disponibles pour les autres utilisateurs de la PICPS souhaitant utiliser ce type de microscopie.

 

Le centre de recherche

L’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), situé sur le site de la Pitié Salpêtrière à Paris, est un centre de recherche qui rassemble près de 600 scientifiques venus de tous les horizons et de tous les pays, pour y mener des recherches de pointe sur les maladies et les traumatismes du système nerveux.

En réunissant en un même lieu malades, médecins et chercheurs, l’objectif est de permettre la mise au point rapide de traitements pour les lésions du système nerveux afin de les appliquer aux patients dans les meilleurs délais.

Anne Baron-Van Evercooren

Après une thèse de doctorat réalisée à l’Université de Liège en Belgique, en co-tutelle avec le National Institute of Health de Bethesda aux USA, elle a intégré l’Inserm en 1984 en tant que Chargée de Recherche.

Elle est actuellement Directrice de Recherche à l’Institut des Neurosciences de l’Inserm et coordinatrice scientifique de la Plate-forme d’Imagerie Cellulaire du site de la Pitié-Salpetrière (PICPS) localisée à l’Institut du Cerveau et de la Moëlle épinière (ICM) à Paris. Elle dirige également l’équipe «Approche moléculaire et cellulaire de la remyélinisation du système nerveaux central».

Institut du Cerveau et de la Moelle épinière

© Wilmotte & Associés Architectes / Photo : Didier Boy de la Tour

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org