Une plateforme pour l’analyse des comportements et l’enregistrement de l’activité cérébrale chez le primate non humain

Jean-René DUHAMEL– Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod – Bron

Titre du projet : « NeuroEthoLog : un dispositif d’analyse neurocomportementale pour le primate non-humain »

Équipement financé : une plateforme de neuro-éthologie pour un montant de 195 650€. Cet équipement est financé grâce à l’opération Rotary-Espoir en Tête 2019 et l’expertise scientifique est assurée par le Conseil scientifique de la FRC.

 

Description du projet

Du fait des similitudes existant entre les espèces, le primate non-humain est un modèle particulièrement pertinent pour aborder l’étude des fonctions mentales et de leurs bases cérébrales chez l’homme. Cependant, l’approche communément utilisée dans les laboratoires de neurophysiologie implique différents degrés de contention physique et des conditions de stimulation sensorielle et de mouvements nécessairement réduites pour l’animal. Cette approche a donc ses limites puisqu’elle ne permet pas des investigations chez l’animal libre de ses mouvements en interaction naturelle avec son environnement physique et social.

 

Les avancées récentes en matière de micro-électronique et d’informatique appliquée rendent désormais possible la conduite d’expériences contrôlées dans des contextes plus riches et éthologiquement (l’éthologie étant l’étude des comportements des espèces animales) valides. La mise en place d’une plateforme de neuro-éthologie à l’Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod à Bron permettra de réaliser des enregistrements intracérébraux de larges populations neuronales et d’analyser les comportements moteurs et cognitifs concomitants de singes entièrement libres de leurs mouvements. Dans sa conception, cet outil polyvalent sera particulièrement approprié pour la conduite de recherches dans différentes thématiques, telles que le développement sensorimoteur et cognitif, le contrôle de l’action, les bases cérébrales de la mémoire, les comportements sociaux et affectifs, l’autisme, les maladies neurodégénératives.

 

Il s’agira d’une plateforme unique en France et certainement une des premières à voir le jour au niveau international. Principalement destinée aux chercheurs de l’Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod, des chercheurs extérieurs pourront également y avoir accès dans le cadre de collaborations scientifiques. Conçue pour offrir un environnement expérimental flexible, cette plateforme rendra possible la réalisation de programmes de recherche très diversifiés, dès lors que leur but est de mieux comprendre les fonctions motrices et cognitives des primates à l’échelle des réseaux et des circuits neuronaux.

 

► Voir tous les projets financés en 2018 grâce à l’opération Rotary-Espoir en Tête

Pour recevoir les actualités de la recherche, inscrivez-vous à notre newsletter :


Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org