Découverte d’une nouvelle protéine impliquée dans la sclérose en plaques - Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC)

Découverte d’une nouvelle protéine impliquée dans la sclérose en plaques

L’université d’Alberta (Canada) et le Royal Devon & Exeter Hospital (Royaume-Uni) ont collaboré pour une découverte qui va peut-être permettre d’ouvrir la voie à de nouveaux traitements de la Sclérose En Plaques (SEP).

L’équipe de chercheurs a étudié le dysfonctionnement des mitochondries chez une douzaine de personnes atteintes de sclérose en plaques et décédées. Ils ont constaté qu’une protéine, Rab32, était présente en grande quantité dans les échantillons de cellules cérébrales de ces patients et totalement absente des 7 sujets sains dont le décès n’était pas lié à une maladie inflammatoire.

La protéine Rab32 est présente dans les cellules cérébrales au niveau du stockage du calcium, dans le réticulum endoplasmique (RE), partie très proche des mitochondries. Le stress du RE est une des caractéristiques de la sclérose en plaques. Les contacts entre les mitochondries et le RE sont modifiés par l’apport de calcium dans les cellules cérébrales. Ce surplus de calcium déclenche une dégradation des mitochondries, toxique pour les cellules. L’afflux de protéine Rab32 n’est pas encore bien compris mais il semblerait que le stress du RE y soit lié. Des traitements ciblant la protéine Rab32 sont déjà à l’étude ainsi que des recherches sur les protéines impliquées dans la SEP.

 

Rédaction : Nathalie Sellier

Source : « Rab32 connects ER stress to mitochondrial defects in multiple sclerosis »  Haile Y. et al. Journal of Neuroinflammation 2017 14:19 doi:10.1186/s12974-016-0788-z
_____

Pour recevoir les actualités de la recherche, inscrivez-vous à notre newsletter :

SOUTENEZ LES CHERCHEURS

Pour que la recherche sur les dysfonctionnements du cerveau progresse, vos dons sont indispensables.

► Faire un don

Partager cet article

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org