Conseil scientifique

Parce que nous voulons que les plus grands chercheurs collaborent, partagent  et s’enrichissent, le Conseil scientifique de la FRC mélange les genres. Il est composé de chercheurs en neurosciences et de cliniciens de renom, de spécialistes de pathologies différentes, de membres éminents des Sociétés savantes. C’est de leurs échanges, des choix qu’ensemble ils vont faire, que résident la clef et l’espoir de notre futur…

 

Organisation

Le Conseil scientifique peut compter jusqu’à 15 membres. Il est  composé :

  • d’un représentant de chaque association membre de la FRC, spécialiste de la pathologie.
  • d’un représentant de la Société des Neurosciences
  • d’un représentant de la Société française de Neurologie
  • de personnalités qualifiées.

 

Les membres du Conseil scientifique sont nommés pour 3 ans, renouvelable une fois.

Le Conseil scientifique élit en son sein pour une période de 3 ans un Président et un Vice-Président. Les cliniciens et les fondamentalistes se succèdent à tour de rôle à la présidence, gage de la transversalité. Si le Président est un chercheur clinicien, le vice président doit être un fondamentaliste et vice versa.

 

Rôle

L’objet du Conseil scientifique de la FRC est de

  • préparer, dans le cadre du budget annuel de la FRC, les appels d’offres s’inscrivant dans ces objectifs, dont les termes devront être approuvés par le Conseil d’administration;
  • sélectionner les projets répondant de la façon la plus appropriée aux termes de l’offre;
  • présenter à l’approbation du conseil d’administration les projets qui lui paraissent devoir être retenus dans le cadre de l’enveloppe inscrite dans le budget pour leur financement.

 

Un membre du Conseil d’administration, non issu du Conseil scientifique, participe de droit aux réunions du Conseil scientifique. Pour les appels à projets exceptionnels, notamment celui d’Espoir enTête, un  représentant du partenaire peut être invité à assister aux délibérations du Conseil scientifique.

 

Sa composition

 

Jean Antoine Girault

Jean-Antoine GIRAULTPrésident du Conseil scientifique

Directeur de l’Institut du Fer à Moulin à Paris. Fort d’une double formation de neurologue et de biochimiste, il travaille sur les mécanismes physiopathologiques de maladies qui touchent les ganglions de la base, en particulier la maladie de Parkinson et la toxicomanie.

 

Maria Cécilia ANGULO – Personnalité qualifiée

Responsable de l’équipe « Interactions entre les neurones et l’oligodendroglie au cours de la myélinisation et de la réparation de la myéline » au sein du nouveau Centre de Psychiatrie et Neurosciences (nCPN) à Paris. Ses projets visent à comprendre comment la communication entre les neurones et les précurseurs d’oligodendrocytes contribue à la formation et maturation des circuits du cortex cérébral ainsi qu’à la réparation de la myéline de la matière blanche.

 

Frank Bellivier

Chef de service du département de psychiatrie et de médecine addictologique du groupe hospitalier Saint-Louis – Lariboisière – Fernand Widal à Paris, Frank Bellivier est un spécialiste du trouble bipolaire.

 

 

Jean-Pierre BLETON – Membre du Conseil Scientifique d’AMADYS, représentant d’AMADYS au sein du CS de la FRC

Clinicien chercheur et kinésithérapeute à la Fondation Rothschild (Paris 19), il consacre ses activités thérapeutiques, de recherche clinique et d’enseignement aux troubles moteurs et mouvements anormaux en rapport avec des affections des ganglions de la base (maladie de Parkinson, tremblements, Dystonies). Diplômé d’une thèse de Sciences du Mouvement Humain (Université d’Aix-Marseille), il a été chercheur au sein de l’équipe de l’Unité INSERM U894 « Accident Vasculaire Cérébraux : Déterminants du pronostic et apport de l’imagerie » du Centre de Psychiatrie et Neurosciences (Paris 14).

 

Antoine Depaulis – Membre du Conseil Scientifique de la FFRE, représentant de la FFRE au sein du CS de la FRC

Neurobiologiste, responsable d’un groupe de recherche sur l’épilepsie au sein du Grenoble-Institut des Neurosciences. Sa recherche actuelle porte sur la compréhension des réseaux de neurones qui génèrent les crises d’épilepsie et les mécanismes qui, au cours de la maturation cérébrale, participent à la transformation d’un circuit neuronal en générateur de crises.

 

Pascal DERKINDERENReprésentant de la Société Française de Neurologie

Neurologue, professeur des universités/praticien hospitalier dans le service de neurologie du CHU de Nantes et responsable de l’équipe ‘Système nerveux entérique et maladie de Parkinson’ dans l’unité Inserm UMR 1235.

 

 

Philippe KAHANE – Personnalité qualifiée

Neurologue, Directeur de la Fédération Hospitalo-Universitaire de Neurosciences grenobloises ‘’NeuroPsynov’’, responsable du service ‘’Epilepsie et Malaises neurologiques’’ du CHU de Grenoble. Son domaine d’expertise concerne la caractérisation des réseaux épileptogènes et cognitifs intracérébraux.

Il est également membre du Conseil scientifique de la FFRE.

 

BD_Marion_LeboyerMarion LEBOYERMembre du Conseil Scientifique de l’UNAFAM, représentant de l’UNAFAM au sein du CS de la FRC

Le Pr LEBOYER est professeur de psychiatrie de l’Université Paris Est Créteil, responsable du pôle de psychiatrie et d’addictologie des Hôpitaux universitaires Henri Mondor et directrice du laboratoire « Psychiatrie translationnelle » Institut Mondor de recherches biomédicales.

 

 

photo 3Catherine LUBETZKIMembre du Conseil Scientifique de la Fondation ARSEP, représentante de la Fondation ARSEP au sein du CS de la FRC 

Responsable de l’équipe “Mécanismes de myélinisation et remyélinisation dans le système nerveux central” au sein de l’ICM à Paris. Son équipe se concentre sur la physiopathologie de la sclérose en plaques, notamment les mécanismes de myélinisation et de remyélinisation dans le système nerveux central, et vise au développement d’une stratégie de recherche translationnelle.

 

Fanny MANN –  Représentante de la Société des Neurosciences

Responsable de l’équipe « Plasticité axonale dans le développement et les cancers » à l’Institut de Biologie du Développement de Marseille. Ses travaux s’intéressent à la formation des réseaux neuronaux au cours du développement embryonnaire et à leur remodelage dans les organes atteints de cancer.

 

photo 10 ML PAILLERE

Marie-Laure PAILLERE – Personnalité qualifiée

Pédopsychiatre à la Maison des Adolescents au sein de l’Hôpital Cochin et chercheuse dans l’Unité INSERM U1000 « Neuroimagerie et psychiatrie »,  elle est spécialiste des troubles de l’humeur chez l’adolescent.

 

 

Alessandra PIERANIPersonnalité qualifiée
Responsable de l’équipe « Génétique et développement du cortex cérébral » de l’Institut Jacques Monod à Paris, ses  projets de recherche visent à  comprendre les mécanismes moléculaires qui contrôlent la diversité des cellules et leur positionnement dans le cortex cérébral au cours du développement.

 

 

 

photo 9 PF PRADAT 2

Pierre-François PRADATMembre du Conseil Scientifique de l’ARSLA, représentant de l’ARSLA au sein du CS de la FRC 

Responsable d’une équipe de recherches sur la sclérose latérale amyotrophique au sein de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

 

 

 

Laurent VENANCE Membre du Conseil Scientifique de France Parkinson, représentant de France Parkinson au sein du CS de la FRC

Responsable de l’équipe « Dynamique et Pathophysiologie des Réseaux Neuronaux » au sein du Centre Interdisciplinaire de Recherches en Biologie au Collège de France à Paris. Son thème de recherche principal concerne les bases cellulaires et modalités d’encodage de la mémoire procédurale et leurs atteintes pathologiques, comme par exemple dans la maladie de Parkinson.

 

 

Partager cette page

Facebook
Twitter
Newsletter
moimoncerveau.org